lundi 24 novembre 2014

LES FAITS DU JOUR
Une réflexion quotidienne sur l’actualité
Lundi 24 Novembre 2014

Baisse des taux d'intérêts en Chine
La Banque du Peuple a baissé ses taux directeurs. Le taux de refinancement a baissé de -0.4 points à 5.6%, et le taux de rémunération des dépôts de -0.2 points à 2.5%. Cette baisse tente de relancer la croissance chinoise qui ralentit. La croissance au trimestre dernier (+7.3%) était la plus basse depuis 5 ans. Les investissements étaient au mois d'Octobre à leur niveau le plus bas depuis 13 ans, et la distribution de crédit sur les 10 premiers mois de l'année était inférieure à celle de l'année précédente. La Banque du Peuple avait déjà tenté des mesures ciblées. En Juin, elle avait baissé le ratio de réserves requis pour les banques rurales, pour leur laisser plus de liquidités entre les mains. Mais cela s'avère insuffisant. Ces mesures vont surtout baisser le cout d'emprunt des grandes entreprises. Les PME quant à elle, se financent surtout à travers le shadow banking.

Doublement du plafond autorisé sur les taux de dépôts en Chine
Le taux de dépôts de la Banque du Peuple en Chine est désormais de 2.75%. Auparavant, les banques pouvaient offrir un taux de rémunération des dépôts aux clients, supérieur de 10% au taux directeur. Désormais, cette limite est doublée à 20%. Cela permet d'avancer progressivement, vers une libéralisation des taux d'intérêts. Idéalement, cela devrait permettre aux banques de se concurrencer les unes les autres pour offrir le meilleur taux possible aux clients. Ces taux plus élevés, doperaient alors le pouvoir d'achat des consommateurs et permettrait à la consommation chinoise de progresser. Le risque associés à ces mesures, c'est que les banques prennent trop de risques, pour pouvoir offrir des taux très élevés aux clients. Pour l'instant, seul quelques petites banques ont choisi de se placer à ce niveau : 20% au-dessus du taux directeurs. Les grandes institutions sont toutes alignées sur des niveaux de 9% à 10% au-dessus du taux.

La révolution américaine du pétrole de schiste se poursuit
L'OPEC qui représentait 88% des importations américaines de pétrole pendant les années 70, ne représente désormais plus que 44% des importations US. L'Arabie Saoudite qui représentait 1/3 des importations américaines, ne représente désormais plus que 12%. Cela découle de la forte hausse de la production américaine, qui produit actuellement 9 millions de barils par jour.

L'indice IFO Business Climate progresse au mois de Novembre
Après 6 mois de baisse, l'indice IFO Business Climate qui traduit le climat des affaires en Allemagne, a progressé. Il est passé de 103.2 points à 104.7 points. Cela a surpris le consensus qui s'attendait à une nouvelle baisse, et pousse à la hausse les actions lors de la séance du Lundi.

La Grèce défie la Troïka
Alors que le Grèce et la troïka (FMI, UE, BCE) s'accordent sur la croissance prévue pour 2015 (+2.9%), ils ne s'accordent sur le déficit anticipé. La troïka prévoit un trou budgétaire de 2 milliards d'euros et réclame de mesures pour le combler. La Grèce pense que l'accélération de sa croissance en 2015 et la mise en place d'un nouveau système de collecte des impôts fera en sorte que de combler ce trou budgétaire. Avant de tomber d'accord, la Grèce a présenté la version finale de sa loi de finance vendredi au Parlement, défiant ainsi l'opinion de la troïka. Cela vient avant la réunion capitale du 08 Décembre, où un plan de sortie du programme de sauvetage devra être mis au point.

Troisième rapport de la Banque Mondiale dédié au réchauffement climatique
La Banque Mondiale hausse le ton. Les températures sont actuellement supérieures de +0.8°C à leur niveau préindustriel (années 1800). Si les températures devenaient supérieures de +2.0°C à ce niveau, il faudrait alors faire face à un "un monde effrayant" ! Les rendements agricoles baisseraient au brésil de 70% pour la production de Soja et de 50% pour la production de blé. Cela rendrait le combat contre la pauvreté caduque. Attention ça chauffe !


Bonne journée à vous tous.
Omar Fassal

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire