lundi 29 décembre 2014

LES FAITS DU JOUR
Shinzo Abe a-t-il entendu notre appel ?
Lundi 29 Décembre 2014

Shinzo Abe a-t-il entendu notre appel ?
Nous avions titré l'Hebdo de l'Eco du vendredi 26 Décembre 2014 : "Vite Mr. Abe, ça urge !" Shinzo Abe semble avoir entendu notre appel ! Le lendemain, le samedi 27 décembre, le premier ministre japonais a annoncé un nouveau plan de soutien à l'économie. Doté d'un montant de 3.5 trillions de Yen, l'équivalent de 29 milliards de dollars, il vise à aider l'économie japonaise qui traverse un trou d'air depuis le milieu de l'année dernière. Cette enveloppe sera destinée à plusieurs usages : offrir une subvention de fuel pour les familles défavorisées, offrir un financement abordable aux petites entreprises, reconstruire des zones toujours sinistrés depuis le tsunami de Mars 2011...Comme le pays est très endetté (plus de 200% du PIB) ce plan sera financé par des fonds déjà existants et non par de nouvelles émissions de dettes. Il s'agit de fonds non dépensés sur les budgets précédents, et d'excédents de revenus d'origine fiscale.

Grèce : de nouvelles élections en vue pour Janvier
C'est chose faite, le parlement n'a pas réussi à rassembler une majorité pour confirmer le président actuel. Il y aura de nouvelles élections le 25 Janvier. Elles pourraient amener le parti anti-européen "Syriza" au pouvoir, lui qui souhaite renégocier la dette grecque. Y aura-t-il de nouveaux haircuts sur la dette grecque ? L'indice Athens Stock Exchange FTSE Top 20 Index perd -3.5% sur la journée, et -30.8% sur l'ensemble de l'année. Le taux sur la dette grecque est en train de flamber : depuis l'été il ne cesse de grimper, et atteint désormais les 9.7% sur le 10ans. Cela complique les nouvelles émissions grecques qui doivent se faire à ces taux intenables. Que rêver de mieux pour la fin de l'année ?





La croissance du PIB Russe devient négative
Le PIB russe a beaucoup ralentit en raison du conflit russo-ukrainien et des sanctions occidentales, mais ils demeurait pour l'instant légèrement positif. En effet, sur les 10 premiers mois de l'année, le PIB avait progressé de +0.6% en année glissante. Cependant, le chiffre du mois de Novembre bascule dans le rouge. Le PIB au mois de Novembre s'est replié de -0.5% selon les statistiques officielles du ministère de l'économie.

Bonne journée à vous tous.
Omar Fassal

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire