lundi 8 décembre 2014

LES FAITS DU JOUR
Une réflexion quotidienne sur l’actualité
Lundi 8 Décembre 2014

Production industrielle allemande décevante
La production industrielle allemande a progressé de +0.2% en month-on-month, contre des attentes de +0.4%. Cela déçoit après la hausse de +1.4% en Septembre. En year-on-year, elle progresse de +0.8% contre des attentes de +0.9%. Les marchés actions européens sont tous dans le rouge à 11H00 GMT, et ce malgré la publication d'un indice de confiance (Sentix Eurozone) plutôt rassurant.

L'économie américaine crée 321,000 nouveaux emplois au mois de Novembre !
Bonne surprise pour les marchés; L'économie américaine a créé 321,000 nouveaux emplois au mois de Novembre, contre des attentes de seulement 230,000 et contre un chiffre de 243,000 pour le mois d'Octobre. Le taux de chômage est stable à 5.8%. Ces chiffres confirment la bonne tenue du marché du travail américain. Cela accroit la pression sur la FED, pour relever ses taux directeurs au S1-2015.

La Balance commerciale chinoise de Novembre cache une mauvaise nouvelle
La Balance commerciale chinoise est ressortie à 54.5 milliards de dollars, un plus haut sur les 14 dernières années ! Mais la décomposition de ce chiffre inquiète. Il découle d'une hausse modérée des exportations (+4.7% vs des attentes de +8%). Il découle surtout d'une baisse inattendue des importations (-6.7% vs des attentes de +3.8%).

PIB du Japon pour le T3-14 revu à la baisse vs excellent chiffre pour la balance courante d'Octobre
Le PIB du Japon pour le T3-14 qui avait officiellement fait basculer le pays en récession, a été revu à la baisse à l'occasion de sa révision. Il est passé de -1.6% a -1.9% en rythme annualisé. Certains économistes s'attendaient à une revue à la hausse de ce chiffre (+0.9%) mais cela ne s'est pas produit. A suivre : l'élection ce week-end qui pourrait reconduire Shinzo Abe au pouvoir et lui permettre de continuer son train de réformes (Abenomics), ou l'arrivée de l'opposition au pouvoir qui présenterait un autre programme.
La Balance courante du pays pour le mois d'Octobre est ressortie à 6.85 milliards de dollars, un chiffre supérieur de 14% aux estimations. Cela traduit le succès mené par la Banque du Japon pour soutenir les exportations et les investissements étrangers, grâce à un Yen Faible

Le rating de l'Italie dégradé
Le rating de l'Italie a été dégradé de BBB à BBB- ; l'Italie n'est désormais plus qu'à un cran de la catégorie Junck Bonds. Le taux de chômage est toujours à 12.6%, un niveau très élevé, et le taux de croissance attendu pour 2015 n'est plus que de 0.2%. Les réformes de flexibilisation du marché du travail engagée par Renzi sont osées, mais l'opposition syndicale et politique pourrait sérieusement retarder leur application.

Le rating de l'Irlande revu à la hausse
Le rating délivré par S&P à l'Irlande a été revu à la hausse, passant de A- à A. Cela s'explique par la solidité de la reprise économique irlandaise. S&P a revu sa prévision de croissance à la hausse : de 2.7% à 3.7% pour la période 2014-2016. Cette reprise supérieure à la moyenne était visible la semaine dernière, à l'occasion de la publication des indices PMI manufacturiers (Lundi), et des PMI services Mercredi). 

Le Mexique maintient son taux directeur
La croissance du PIB pour 2014 avait précédemment été revue à la baisse par les autorités. Elle est passée de 3-4% en début d'année, à 2-2.8%, puis en fin à 2-2.4%. Malgré ce ralentissement, la Banque Centrale a préféré gardé son taux directeur stable à 3.00%, car l'inflation est déjà supérieure à sa cible (plus de 4.00%). Le Pesos a touché un plus bas sur les 5 dernières années.

L'Ukraine au bord du défaut de paiement
Les réserves de change de la Banque Centrale ont baissé de 40 milliards en 2011 à 9.9 milliards. Le pays est au bord du défaut de paiement, et doit obtenir une assistance étrangère pour pouvoir honorer le service de ses obligations.

Bonne journée à vous tous.
Omar Fassal

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire