mardi 3 février 2015



LES FAITS DU JOUR
Baisse du PMI manufacturier US au mois de Janvier
Mardi 03 Février 2015


L'indice des prix à la production dans la Zone Euro chute
L'indice des prix à la production dans la Zone Euro, baisse au mois de Décembre de -1.0% en month-on-month, et de -2.7% en année glissante. Les pressions déflationnistes sont très fortes au sein de la Zone Euro.

Baisse du PMI US au mois de Janvier
Le PMI américain manufacturier calculé par ISM a déçu au mois de Janvier. Il est ressorti à 53.5, vs des attentes de 54.5, et vs 55.1 au mois de Décembre. Le chiffre au-dessus des 50 indique qu'il y a toujours une expansion, mais sa baisse signifie que celle-ci ralentit. Il faut y voir l'impact sur l'industrie américaine d'un Dollar plus fort (en raison des politiques divergentes de la FED d'une part, puis de la BCE et de la Bank of Japan d'autre part), ainsi que l'effet d'une demande extérieure plus faible.

Reserve Bank of Australia baisse son taux directeur
La Banque Centrale d'Australie a fini par baisser son taux directeur, le faisant passer de 2.50% à 2.25%.Elle le fait pour la première fois depuis 1 an et demi. En cause, une croissance plus faible (notamment en raison de la baisse du prix des matières premières et des investissements miniers), ainsi qu'une inflation plus modérée (de +2.3% au T3-14 à +1.7% au T4-14). Le marché s'attend désormais à plus d'assouplissement, maintenant que la Reserve Bank of Australia s'est décidée à intervenir.

Reserve Bank of India libère de nouvelles liquidités
La Banque Centrale Indienne a maintenu son taux directeur stable (à 7.75%) suite à la baisse surprise le mois dernier. Mais pour libérer des liquidités pour l'économie, elle a baissé le ratio d'Or et d'obligations souveraines que les banques doivent détenir, de 22.0% des dépôts à 21.50%.

La croissance Irlandaise au plus haut sur les 9 dernières années
La croissance en Irlande est ressortie à +5.1% en 2014, un plus haut sur les 9 dernières années. Cela reflète la reprise forte de l'économie irlandaise. Mais malheureusement, cela n'a pas encore permis de baisser le taux de chômage qui culmine à 11.3%.

Bonne journée à vous tous.
Omar Fassal

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire