jeudi 19 février 2015


LES FAITS DU JOUR
La Grèce : une journée cruciale dans l'histoire de la zone Euro
Jeudi 19 Février 2015


La Grèce : une journée cruciale dans l'histoire de la zone Euro
La Grèce a publié un document d'une trentaine de pages établissant une proposition pour l'UE. Celle-ci se base sur une extension de 6 mois des prêts, pour leur donner du temps de renégocier convenablement. La Grèce explique que son excédent primaire, ne doit pas être entièrement consacré au remboursement de la dette. Elle a revu à la baisse ses objectifs d'excédents primaires, ce qui veut dire qu'elle souhaite augmenter ses dépenses, pour diminuer l'impact de l'austérité. Cette proposition sera présentée ce matin. Il n'est pas sûr du tout que les européens l'acceptent. Les premières rumeurs disent même que les allemands ne sont pas convaincus de cette proposition de la dernière chance. Une journée cruciale dans l'histoire de la zone Euro.

La BCE soutient le système bancaire grec
Les banques grecques ne peuvent plus se financer auprès de la BCE, mais elles peuvent se financer auprès de la Banque Centrale de Grèce via un mécanisme de prêt d'urgence. L'enveloppe que les banques grecques peuvent emprunter auprès de celle-ci est limitée. Pour les soutenir, la BCE a accepté la demande de la Banque Centrale de Grèce, de relever le plafond de 65 milliards d'Euros à 68.3 milliards. Les retraits des dépôts sont importants : près de -40% des dépôts sont sortis depuis le déclenchement de la crise en 2010. Les banques ont donc besoin de se refinancer de façon importante. Cette mesure de la BCE est la bienvenue.

La FED n'est pas pressée de relever ses taux
Vu les pressions déflationnistes causées par la baisse du prix de l'énergie, et la faible progression des salaires, la FED n'est pas pressée de relever ses taux. Elle explique dans ses minutes, que les membres préfèrent agir trop tard plutôt que trop tôt. Certains commencent à douter de l'échéance de Juin 2015 pour une première hausse. L'évolution de la conjoncture sur les mois à venir sera déterminante pour y répondre.

Nouveau déficit commercial japonais au mois de Janvier
Nouveau déficit commercial pour le Japon au mois de Janvier. Les exportations ont progressé de +17%, une progression très forte soutenue par la baisse du Yen. Les importations ont baissé de -9% en raison de la baisse des prix de l'énergie. Mais le déséquilibre persiste, un déficit de -1.12 trillions de Yen au mois de Janvier.

Bonne journée à vous tous.
Omar Fassal

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire