lundi 2 février 2015



LES FAITS DU JOUR
Tassement de la croissance américaine au T4-14
Lundi 02 Février 2015


Tassement de la croissance américaine au T4-14
La croissance américaine est ressortie à +2.6% au T4-14, contre des attentes de +3.0%, et contre un rythme de +5.0% au T3. La demande privée est restée très forte (+4.3% vs +3.2% au T3), stimulée par la baisse des prix de l'énergie. Ce qui a ralenti la croissance, c'est une demande extérieure plus faible (croissance des exportations de +2.8% vs +4.5% précédemment), des importations plus importantes (croissance de +8.9% vs une baisse de -0.9% précédemment), un ralentissement des investissements (baisse des dépenses fédérales de -7.5% contre une hausse de +9.9 précédemment) dans un contexte marqué par un réajustement du déficit budgétaire.
Sur l'ensemble de l'année la croissance américaine ressort à +2.4%, contre +2.2% en 2013.

Les nouveaux crédits au Royaume-Uni ne vont pas dans la direction souhaitée
La Banque d'Angleterre aimerait que le flux de crédits octroyés par les banques aille vers les Petites et Moyennes Entreprises, mais ce ne fut pas le cas tout au long de l'année précédente. En effet, les crédits sont partis vers la consommation et l'immobilier, plutôt que vers les PME.

Nouvelle baisse des taux en vue en Turquie
La Turquie qui avait déjà baissé ses taux ce mois-ci de 50pb à 7.75%, s'apprête à les baisser une seconde fois.

La Russie baisse son taux directeur
La Russie avait augmenté son taux directeur de façon vertigineuse, afin de stopper la dégringolade du Rouble et la fuite des capitaux. Cette hausse était tellement violente qu'elle a, comme prévu, tué tout espoir de croissance. On s'attend désormais à un repli du PIB russe de -3% à -5% pour 2015. Dans ce contexte, la Banque Centrale Russe a baissé son taux de -200pb à 15%.

PMI Zone Euro
Il est ressorti à 51 au mois de Janvier vs 50.8 au mois de Décembre. Les situations sont diverses selon les pays : une expansion du secteur manufacturier en Allemagne et en Espagne, et une contraction en France, en Italie et en Grèce.

PMI encourageant au Royaume-Uni
Il est ressorti à 53 au mois de Janvier vs 52.7 au mois de Décembre, un signe encourageant.

PMI Chinois en contraction
Le PMI Manufacturier Chinois d'HSBC est ressorti pour le second mois d'affilé en contraction (inférieur à 50), à 49.7. Même le PMI officiel est ressorti pour la première depuis 2012, à un niveau inférieur à 50, indiquant une contraction du secteur. On peut s'attendre à plus d'assouplissement monétaire de la part de la Banque du Peuple, et fiscal de la part du gouvernement.

PMI Taïwan en expansion
Pour la première fois depuis 5 mois, le PMI manufacturier de Taïwan est ressorti à 51.7 en Janvier, indiquant une expansion.

Bonne journée à vous tous.
Omar Fassal

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire